Conseils

_26A4323

Visite annuel

Le bilan de santé annuel est important. A l’échelle humaine, cela reviendrait à consulter son médecin tous les sept ans.  De plus, l’animal ne pouvant signaler son problème de santé, les propriétaires arrivent parfois tardivement dans l’évolution de la maladie. Ce qui peut être très dommageable pour le petit patient. Lors de l’auscultation, le vétérinaire aura l’occasion de détecter certains problèmes débutants.

Visite d’achat

Il est très utile de montrer son nouveau chiot ou chaton dans les jours qui suivent l’acquisition. Attendre une date de rappel de vaccination plus tardive peut être très préjudiciable. En effet, laisser trop de temps sans traiter un soucis présent à l’adoption peut très vite laisser des séquelles (par ex, une otite).

 Vaccination

On ne peut pas tout prévenir. Pour certaines maladies infectieuses graves, il existe heureusement des moyens de prévention vaccinale. Il serait dommage de ne pas en profiter !

Protéger son animal, c’est aussi protéger les autres…

Stérilisation

La stérilisation (chirurgicale) apporte beaucoup d’avantages, Si elle est faite avant la puberté, elle peut même empêcher l’apparition des cancers du sein (tumeur très fréquente chez les chiens et chats). Elle prévient aussi des infections d’utérus, empêche les grossesses non désirées,  etc.

L’anesthésie et l’acte chirurgical sont maîtrisés, la douleur est quasi inexistante grâce à l’utilisation de produits analgésiques.

Traitement antiparasitaire

Utiliser un produit contre les puces, tiques et un vermifuge, régulièrement, sont également des actes de prévention.

La nourriture

Nos modes de vie moderne nous ont amené à préférer l’alimentation industrielle.

Nourrir tous les jours notre animal avec un même produit peut se faire à condition d’avoir un aliment parfaitement complet et équilibré.

Beaucoup de recherches ont été réalisées à ce sujet. Aujourd’hui, les aliments de qualité vétérinaire permettent d’aider les vétérinaires et propriétaires à gérer certaines pathologies (obésité, diabète, insuffisance rénale, arthrose ,…)

Le choix de la nourriture est essentielle pour une longue et belle vie.

Acheter son nouveau petit compagnon

Difficile de choisir où se procurer le petit animal tant désiré. Idéalement, les parents doivent être visibles, les lieux propres. Les yeux, le nez, les oreilles, la région périnéale doivent être non souillés.

L’âge idéal : entre 7 semaines et 15 semaines. (les incisives de lait sont en général visibles).

Vous devrez le nourrir les premiers jours avec la même nourriture que l’éleveur. Les changements de nourriture se font par transition.

Après deux, trois jours chez vous , il est recommandé de le faire consulter. Vous aurez ainsi plus d’informations à donner au vétérinaire que si vous arrivez le jour même !